Blettes crémeuses, libanisantes

IMGP0885

J’adore les blettes… je les adore car elles sont souvent boudées et j’aime l’idée de les cuisiner différemment. Cette recette est fraîche et péchue!

L’idée d’associer les saveurs de cette crème de blettes m’est de toute évidence venue de mes affinités avec la cuisine libanaise. Ce plat se prêtre à de multiples situations: Petite soupe chaude ou froide, à tartiner, en accompagnement. Bref, la bonne trouvaille, ou comment s’éloigner le plus possible des versions classiques de recettes de blettes.

Pour 4 blettes (de 1 à 4 personnes selon l’usage) appréciez les précisions!

1- Cuire à la vapeur les blettes coupées (cotes et feuilles hachées grossièrement → juste quelques minutes pour le vert)

2- Laisser refroidir ou pas, ajouter une bonne cuillère à soupe de tahin (purée de sésame), un peu d’huile d’olive, 1/2 ou 1 jus de citron → selon ce que votre citron veut bien vous donner et selon vos gôuts, une gousse d’ail hachée et blanchie vite fait (lui passer de l’eau bouillante à travers une passoire, cela évite la puissance de l’ail) j’ai lui cela dans le traité de miamologie de Stephane Lagorce www.180c.fr/miamologie/ et du sel.

3- Mixer le tout. (Pour ceux qui ont un termomix, la texture peut être intéressante) Ajouter de la coriandre hachée.

A associer avec du poulet ou du poisson blanc… Ou tel quel!

Du vert, du vert … et ce n’est pas fini, la prochaine recette sera verte!

Pancake banane coco – Vegan

IMGP0721

Petit déjeuner vegan gourmand.

Un pancake détourné: tout d’abord délicieux, et pour les intéressés ou pas, totalement vegan et sans gluten. Croustillant, moelleux, léger. On vous demande juste d’aimer ce parfait mariage banane-coco. Il n’y a finalement plus grand chose en commun avec le pancake classique à part les 3 rondelles de banane en déco!

Pour 1 gros pancake à partager ou 1 personne gourmande

• 2 c à s de noix de coco rapée

• 1 c à s de farine de riz bombée

• 1/2 c à c de bicarbonate de soude

• Environ 8-10 cl de crème de coco pour lier la farine et la noix de coco. Si le lait ou la crème de coco est séparée en eau et graisse solidifiée, il faut la tiédir pour obtenir une crème lisse. (j’achète des briques en magasin bio: coco cuisine de la marque Isola bio)

• Un peu de sucre de coco, de rapadura ou de miel doux (1 c à c)

• 1/2 banane écrasée

• Un peu d’huile de coco pour la cuisson

→ Mélanger tous les ingrédients à la fourchette dans un grand bol puis ajouter la 1/2 banane écrasée.
→ Faire chauffer une poêle anti adhésive avec l’huile de coco
→ Répartir soit dans toute la poêle si elle est petite (20 cm) soit en plusieurs petits tas si la poêle est grande. La pâte doit être comme crème épaisse. Si vous avez le temps laisser reposer 5-10 min, la coco rapée se réhydrate.
→ Laisser cuire 5 min de chaque côté. Attention c’est un peu cassant lorsqu’on les retourne. La version en plusieurs petits pancakes est plus facile à manier pour la cuisson.

Servir encore chaud avec quelques rondelles fines de banane dessus.

J’ai commencé à faire cette recette et à l’écrire il y a quelques mois et les répétitions ont été multiples. Hier m’est venue une nouvelle idée et un détournement radical de ce faux pancake! Grâce à un potentiel invité intolérant au gluten (qui n’est pas venu mais merci quand même!) je l’ai transformé en tarte au fruit de la passion – genre lemon curd en utilisant de la purée de fruits avec ces mini pancake comme fond de tarte. Pour les amateurs de ces parfums je vous laisse imaginer l’association coco banane passion…

 

 

 

La fin des haricots et l’arrivée des noix

Pas de photo car déjà englouti!

Samedi, j’ai fait le plein de haricots au marché. Beurre (les jaunes pâles), verts mais pas violets car ceux-là sont un peu arrogants. Vous avez sans doute remarqué qu’ils nous narguent avec leur couleur d’un violet foncé magnifique et qu’à la moindre cuisson ils passent au vert! Et d’un vert tout à fait banal…. Après avoir affiché ma frustration des haricots violets, nous voilà de retour du marché. Peu importe la couleur, je cherchais une manière différente de les associer. J’ai lu quelque part huile de noix. La mienne étant périmée j’ai finalement laissé tomber.

Ce soir, la porte d’entrée à peine passée, je me précipite dans mon frigo (jusque là tout est normal), j’en sors un reste de ces fameux haricots cuits à la vapeur et hop le casse noix, un peu d’huile d’olive et de soyu. Cà croque et le mélange est super harmonieux.

• Cuire les haricots à la vapeur (ou à l’eau selon vos habitudes) surtout pas ramollos !

• Les laisser tiédir ou refroidir

• Casser des noix en morceaux (quantité selon votre envie de noix)

• Ajouter de l’huile d’olive et du soyu (tamari, sauce soya) et mélanger.

Au passage sans vouloir faire un cours de cuisine saine… il me semble que c’est nutritivement parfait.

A vos haricots!

Velouté Courgettes Verveine

IMGP0698

Dans mon mini potager la verveine pousse à profusion, alors j’ai décidé de lui trouver une autre vocation que la fameuse tisane (très bonne malgré tout, surtout fraîche).

Fin août, les courgettes abondent dans les jardins et au marché. Et puis il y a l’immanquable énorme courgette oubliée dont on ne sait que faire… Certains en ont même peut être marre d’en manger ayant épuisé les variations autour de la courgette. Mais non, mais non! Encore une idée délicate et parfumée.

Ce velouté très doux et léger sera parfait pour toutes vos courgettes et convives, d’ailleurs demandez leur de deviner ce parfum, pas si évident.

Pour 4 personnes:  

• 600 g de courgette(s) environ (épluchée si c’est vraiment la grosse courgette qui a une peau trop tannée par le soleil)

• 20 cl ou une brique de crème d’amande (pour ceux qui n’ont pas suivi l’histoire, c’est donc de la crème appelée « amande cuisine » qui se trouve dans les magasins bio au rayon très végétalien). Prenez bien celle qui est non sucrée.

• Zestes d’1 citron

• 1 ou 2 branches de verveine selon la taille

 

→ Dans une casserole, faire suer les courgettes coupées (comme vous voulez) dans 3 c à s d’huile d’olive avec un peu de sel. Ceci pendant 5 min.
→ Ajouter un bon fond d’eau, les zestes du citron, laisser cuire.
→ 10-15 minutes plus tard, ajouter la crème d’amande et les branches de verveine. Puis éteindre le feux, couvrir. Retirer la verveine après 4-5 min lorsqu’elle est infusée.
→ Bien mixer pour l’effet très velouté et servir chaud, tiède ou froid!

Si vous n’avez pas de verveine fraîche à disposition, essayez d’en trouver car vous pouvez la faire sécher et l’utiliser pour refaire cette recette ou des tisanes. Ou alors acheter la sèche, en feuilles entières.

Excellent en entrée, on peut la préparer à l’avance, la veille, et c’est aussi idéal pour les fans de verrines.

Bonne dégustation! Moi je vais me cueillir de la verveine pour me faire une tisane 😉