La fin des haricots et l’arrivée des noix

Pas de photo car déjà englouti!

Samedi, j’ai fait le plein de haricots au marché. Beurre (les jaunes pâles), verts mais pas violets car ceux-là sont un peu arrogants. Vous avez sans doute remarqué qu’ils nous narguent avec leur couleur d’un violet foncé magnifique et qu’à la moindre cuisson ils passent au vert! Et d’un vert tout à fait banal…. Après avoir affiché ma frustration des haricots violets, nous voilà de retour du marché. Peu importe la couleur, je cherchais une manière différente de les associer. J’ai lu quelque part huile de noix. La mienne étant périmée j’ai finalement laissé tomber.

Ce soir, la porte d’entrée à peine passée, je me précipite dans mon frigo (jusque là tout est normal), j’en sors un reste de ces fameux haricots cuits à la vapeur et hop le casse noix, un peu d’huile d’olive et de soyu. Cà croque et le mélange est super harmonieux.

• Cuire les haricots à la vapeur (ou à l’eau selon vos habitudes) surtout pas ramollos !

• Les laisser tiédir ou refroidir

• Casser des noix en morceaux (quantité selon votre envie de noix)

• Ajouter de l’huile d’olive et du soyu (tamari, sauce soya) et mélanger.

Au passage sans vouloir faire un cours de cuisine saine… il me semble que c’est nutritivement parfait.

A vos haricots!