Blettes crémeuses, libanisantes

IMGP0885

J’adore les blettes… je les adore car elles sont souvent boudées et j’aime l’idée de les cuisiner différemment. Cette recette est fraîche et péchue!

L’idée d’associer les saveurs de cette crème de blettes m’est de toute évidence venue de mes affinités avec la cuisine libanaise. Ce plat se prêtre à de multiples situations: Petite soupe chaude ou froide, à tartiner, en accompagnement. Bref, la bonne trouvaille, ou comment s’éloigner le plus possible des versions classiques de recettes de blettes.

Pour 4 blettes (de 1 à 4 personnes selon l’usage) appréciez les précisions!

1- Cuire à la vapeur les blettes coupées (cotes et feuilles hachées grossièrement → juste quelques minutes pour le vert)

2- Laisser refroidir ou pas, ajouter une bonne cuillère à soupe de tahin (purée de sésame), un peu d’huile d’olive, 1/2 ou 1 jus de citron → selon ce que votre citron veut bien vous donner et selon vos gôuts, une gousse d’ail hachée et blanchie vite fait (lui passer de l’eau bouillante à travers une passoire, cela évite la puissance de l’ail) j’ai lui cela dans le traité de miamologie de Stephane Lagorce www.180c.fr/miamologie/ et du sel.

3- Mixer le tout. (Pour ceux qui ont un termomix, la texture peut être intéressante) Ajouter de la coriandre hachée.

A associer avec du poulet ou du poisson blanc… Ou tel quel!

Du vert, du vert … et ce n’est pas fini, la prochaine recette sera verte!

Purée d’aubergines – inspiration libanaise

IMGP0681

Une recette estivale simplissime à faire de toute urgente si vous avez des aubergines et un four à disposition, jusque-là mis à part ceux qui sont en camping temporairement, la canicule étant passée on peut se remettre à faire fonctionner le four. Attention cependant il chauffe fort! Et puis peut être, un détour pour certains à qui il manquerait du tahin (purée de sésame -> direction le magasin bio au rayon purée d’amande, la fameuse… et purées de tous les oléagineux) là, il y aura probablement 3 étagères de pots Jean Hervé, vous y êtes. Tiens à l’occasion ce cette escapade profitez-en pour vous procurez quelques briques de cette crème d’amande qui figure dans la recette précédente et probablement dans la prochaine.

Après cette parenthèse végétalienne, j’en reviens à mon inspiration libanaise. Je suis fan de cuisine libanaise et ai forcément du m’inspirer du classique moutabal pour cette recette. J’en profite pour citer Liza, un restaurant incontournable en la matière, pour lequel ma haute fréquentation pendant quelques années a permis à tout mon entourage de découvrir cet endroit ultra sympathique et plein de fraicheur.

La recette: 4 ingrédients (sans compter le sel) → Aubergines, citron, tahin, huile d’olive.

Pour un bol à tartiner à l’apéro pour 4-6 personnes, ou encore vu la saison des barbecues en accompagnement de vos grillades variées… çà doit être parfait aussi.

→ Faire chauffer le four à 220°C

→ Mettre 2-3 belles aubergines sur une plaque en les ayant piquées avant à plusieurs endroit avant à l’aide d’un couteau (ceci pour éviter toute explosion), les retourner 1 fois si vous y tenez vraiment.

→ Selon leur taille, 45 min à 1h après (plutôt 1h) les aubergines seront nettement moins vaillantes. Sortez-les du four et mettez-les sur une assiette ou une planche.

→ Presser un citron, puis ouvrir les aubergines après léger refroidissement et vider la chair dans un bol. Immédiatement les arroser du jus de citron puis ajouter généreusement de l’huile d’olive (2 c à s) et 1 bonne c à s de tahin. Saler un peu ou un peu plus…

→ Mélanger vigoureusement à la fourchette, et pour ceux qui ont un mixeur en plus d’un four on peut, pour encore plus de douceur mixer brièvement ce mélange.

A déguster plutôt frais, mais selon les circonstances (impatience par exemple, tiède c’est bon aussi). Je l’ai déjà fait 3 fois en très peu de temps. Peut aussi se conserver 2-3 jours  dans un pot au frigo. Idéal pour apéros, grignotage estival, et picnic chic!

IMGP0689

Champignons, Oseille, Chèvre

IMG_6941

Je continue avec le champignon de Paris, toujours pour un grignotage ou apéro, cette fois en version toute crue. Je l’ai tout simplement associé à du chèvre très frais et à de l’oseille crue hachée finement. L’acidulé de l’oseille donne du peps à ce mélange à tartiner!

→ Ecraser du chèvre frais avec de l’huile d’olive et un peu de fleur de sel, y ajouter des champignon de Paris coupé en minuscule (brunoise) et des feuilles d’oseille hachées : 3-4 feuilles pour 50 g de chèvre…

Pourquoi pas farcir les champignons de ce mélange…

IMGP0617

En attendant les tomates… 😉

IMGP0624_2

Champignons de Paris, Céleri, Pain poêlé à l’huile d’olive, Ail des ours


IMGP0604

Un élan vers les champignons de Paris: étrangement, car j’en achète rarement. La motivation d’une balade d’automne pour les trouver sauvages est sans doute plus grande que de consommer des champignons de Paris, pourtant disponibles facilement, mignons, ronds…  En cette saison, les ressources d’hiver des producteurs haute-savoyards  s’amenuisent et les nouveaux végétaux sortent à peine, c’est le moment parfait pour consommer ces beaux champignons sortis tout droit d’une champignonnière.

Parfait à l’apéritif, pour accompagner une salade ou en mode grignotage tapas… Lire la suite

Sérac aux herbes

Sérac concombre

Le Sérac, a une texture tellement douce et onctueuse que l’on pourrait croire que c’est gras, et bien c’est tout l’inverse, c’est très maigre! Intéressant… il a un goût neutre, voire fade. Du coup on peut le faire sucré si on le consomme dans les 2-3 jours, Sérac et fraises. Il existe de vache, chèvre ou brebis. Je l’achète de chèvre, au marché du samedi matin à Annecy, chez un producteur de Seythennex (le bio chèvre). Pour les non familiers le sérac est fabriqué à partir de petit lait. C’est assez local (Haute-Savoie et Savoie), l’équivalent de la brousse, et pour cette recette on peut aussi utiliser du fromage blanc ou yaourt.

Parfait pour un apéro pour tremper des légumes, ou a servir sur les rondelles de concombre que l’on prend comme un canapé. Au moment où j’écris je me dis que ce serait délicieux avec des pommes de terre à la vapeur. Bref à vous de voir, il s’agit maintenant d’un recette estivale, avec du concombre!

Sérac

Menthe, coriandre ciselées finement, cumin, sel

Oignon doux ou cebette hachés très finement

Concombre (épineux c’est mieux), épluché c’est mieux aussi

 

Fouetter le sérac, ajouter menthe, coriandre, cumin en poudre ou graines écrasées au mortier, et sel. C’est tout. Disposer sur des rondelles de concombre suffisamment épaisses, ou dans un joli bol et chacun se sert, ou encore version plus commune, les bâtonnets de légumes à l’apéro…