Gâteau à la texture plus-que-parfaite!

IMGP0712

En hommage à ma recette de gâteau prétentieux… Le bien nommé gâteau à la texture parfaite, s’est vu détrôné par quelques modifications.

C’est grâce à un dîner sans gluten (merci Antoine ;-)) que j’ai fait ce fameux gâteau avec de la farine de riz. Il s’est avéré encore mieux. Puis lors d’une des multiples répétitions, tant il est facile à réaliser et bon, j’ai réduit le miel pour atteindre l’ultime recette.

Léger, moelleux, presque fondant. A vous d’essayer.  Avec des poires, c’est idéal.

Pour 4-6 personnes:

• 100 g de farine de riz
• 50 g de poudre d’amande
• 1 bonne c à c de bicarbonate de soude (ou de la poudre à lever)
• 1/3 de fève Tonka rapée (sur une rape a noix de muscade) – ou à défaut vanille.
• 3 oeufs s’ils sont petits sinon 2 gros
• 80 g de miel (idéalement acacia sinon doux) – il s’agit donc d’un gâteau sans sucre.
• 70 g de beurre (pour ma part 1/2 sel)
• 20 cl de crème d’amande (ce n’est pas de la purée d’amande ni du lait d’amande, il s’agit d’une crème végétale genre crème fraiche liquide en brique sauf que c’est à base d’amandes → dans les magasins bio, très digeste, parfait aussi dans les soupes et purées)
• 200  à 230 g de poires mûres coupées en petits morceaux. (3 poires) On peut aussi tenter avec des prunes, des pommes…

→ Faire chauffer le four à 180°C
→ Mélanger dans un saladier: farine de riz, poudre d’amande, bicarbonate et fève Tonka rapée.
→ Faire fondre le miel et le beurre ensemble dans une casserole, à feu très doux.
→ Ajouter les oeufs à la farine puis miel-beurre, bien mélanger avec un fouet. Terminer par la crème d’amande.
→ Enfin ajouter les fruits dans cette pâte fluide, assez liquide.
→ Verser le tout dans un plat de 20-25 cm beurré ou avec du papier sulfurisé.
→ Et hop dans le four chaud pour 40-45 minutes.

Autour d’un thé, en dessert… et à terminer pour le petit dej.

6 réflexions au sujet de « Gâteau à la texture plus-que-parfaite! »

  1. Dis donc ça devient pro ton affaire ! Je vais acheter tout ce qu’il me faut et je vais en faire un très vite. Tu trouves où la fève Tonka ?

  2. Bonsoir Alexia,
    Peut-on ré-interpréter une recette ayant elle-même déjà fait l’objet de ré-écritures ?
    A priori, …, oui !
    Ne disposant ni de fèves Tonka, ni de crème d’amandes, ni même de farine de riz – à se demander si il ne valait pas mieux attendre – je me suis néanmoins attaché à rassembler leur substitut de bon matin,sur un coup de tête.
    Pas de farine de riz ? Qu’à cela ne tienne, j’avais sous la main une farine de maïs que je n’avais jamais essayée. Et tant pis pour la recette (oubliée) pour laquelle j’avais réalisé l’achat.
    Ne cherchant pas midi à quatorze heure, une brique de crème fraîche à fait l’affaire comme tu le proposais.
    J’ai résolu l’épineux problème de la fève de Tonka en la remplaçant par … Rien !
    Faute de temps, je n’ai pas voulu faire infuser une gousse de vanille.
    Par contre, je disposais d’un miel des bois au goût puissant et je ne regrette finalement pas mon choix. Je crains que la vanille n’ait été masquée.
    Résultat ? Un gâteau à « larecettequichangetout ».
    Loin d’être raté selon mes collègues dont aucun ne s’est plaint lors de la dégustation.
    Mais qui mérite d’y revenir en suivant d’un peu plus près le sentier (déjà) battu.
    Je vais donc m’enquérir rapidement des lieux où je pourrais trouver les ingrédients pour refaire un test.
    Jusqu’à le réussir parfaitement … ou pas !
    Cela me changera de ma marotte actuelle pour la tarte aux citrons. :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *