Blettes – idées et 2 recettes !

Regardez ces blettes vigoureuses, feuilles d’un vert profond et éclatant!

IMGP0058IMGP0061

J’ai commencé à détourner les recettes de blettes lorsque j’habitais en Australie car les Aussies cuisinaient seulement les feuilles et jettaient les côtes alors que nous faisions l’inverse. J’en parle au passé car cela fait plus de 15 ans et depuis tout le monde mange côtes et feuilles.

Les blettes ou bettes font partie des légumes qui prennent régulièrement de la place dans mon frigo, je les achète au marché super fraîches chez Monsieur Lavorel. A partir de fin juin il a même une autre variété qu’il nomme « blettes à tondre ».  Celles-ci n’ont pas de côte, on peut donc les utiliser comme des épinards: lavées (pas d’épluchage), hachées grossièrement et hop à la poêle avec de l’huile d’olive et de l’ail, un peu de sel…. on peut s’arrêter là où ajouter un ou tous les ingrédients suivants: tomates séchées, piment d’espelette, chorizo, comté ou parmesan, et des bons oeufs de ferme cassés dessus (les oeufs de chez Mr Lavorel sont au top!), je m’arrête là car certains ne me trouveront plus crédibles… quoique toujours prêts à tester mes expériences. Une pointe de sucre enlève éventuellement le côté terreux. J’adore faire manger des blettes à mes amis car certains sont rétissants et finalement ils sont surpris et aiment. Voilà des idées pour manger du vert!

Les 2 recettes : l’une crue et verte l’autre cuite et blanche, si vous voulez faire un repas de blettes c’est l’occasion!

Unknown-11- Vert de blettes cru façon Jean-Mi (from Aux Crieurs de Vin qui m’a fait part de cette belle association d’une simplicité telle que l’on en mangerait dès que l’on a des blettes sous la main).

– Découper les feuilles de blette de leur côte centrale, laver, essorer.
– Plier / chiffoner vaguement les feuilles de manière à les hacher finement avec un couteau.
– Les mettre dans un joli plat / saladier avec de l’huile d’olive, du thym, du romarin haché fin et des copeaux de parmesan et c’est fait!
→ environ 1 ou 2 feuilles de blette par personne selon votre aptitude lapinovore.
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
2- Côtes de blettes, mozzarella, zestes d’orange et menthe

Ces associations se sont faites en plusieurs étapes, suite à un dîner chez une amie qui avait préparer des côtes de blettes à la vapeur, j’avoue avoir été peu alléchée à cette annonce malgré le plaisir de partager ce repas 😉 puis cette même amie avait fait de la poudre d’écorces d’oranges (bien partique d’ailleurs à défaut de zestes). Alors nous avons accompagné ces blettes de cette poudre avec une sauce vinaigre balsamique blanc et huile d’olive. C’était délicieux.

Cette année j’ai ajouté le reste et c’est surprenant car tous ces goûts pourtant prononcés se marient parfaitement.

Pour 4 personnes:
– 8 belles côtes de blettes (lavées et coupées en tronçons de 1 cm environ)
→ les cuire à la vapeur ou à l’eau 10-15 minutes (encore un peu ferme c’est bien) – laisser tiedir ou refroidir (elle peuvent se cuire la veille).
– 2 ou 3 boules de mozza selon leurs tailles et les apétits
→ les déchirer en morceaux
Sauce : huile d’olive, vinaigre balsamique blanc (plus sucré, il adoucit le coté terreux et astringent de la blette)
– Les zestes d’une orange
– 10/15 feuilles de menthe douce / marocaine (pas poivrée) ciselée au dernier moment. On peut mettre quelques feuilles dessus pour la déco.
Fleur de sel…
→ Mélanger la sauce aux blettes, puis disposer les autres ingrédients dessus. Servir dans un grand plat ou individuellement.

Unknown-2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *